jeudi 25 juillet 2013

Mais non mais non, ça va!

Ne t'en fais pas, lecteur!

***

On m'a dit que j'en avais déprimé plus d'un avec mon dernier billet!

Ce n'était pas le but, je vous jure! D'ailleurs, je me suis beaucoup amusé à rédiger cette courte présentation de mon nouveau boulot. Vrai de vrai. C'était très drôle de donner cette couleur «goulag» à ce que je vis depuis un tout petit peu plus d'un mois.

***

Mais bon. Ce blogue, c'est une fenêtre qui donne vers l'intérieur. Et je tiens les rideaux plutôt serrés ces temps-ci.

Si j'ouvrais sur une pièce moins sombre?

***

C'est une fenêtre pour moi aussi, au fait.

Un témoin de ce qui se passe dans ma trépidante vie d'écrivain et ce qui gravite autour.

Et je réalise que je consigne de moins en moins sur cette page. J'suis timide, que voulez-vous. Ici, c'est l'intimité. Sur la page Facebook, c'est l'interactivité. Ici, c'est la conversation entre vous et moi. Là-bas, c'est entre l'auteur et ses lecteurs.

Ça me gênait, tout à coup, de poster sans cesse à propos de mes bouquins, de noter chaque petite nouvelle qui concernait Averia.

Sauf que je me rends compte que, quand j'ai besoin de jeter un regard en arrière, c'est ici que je viens.

***

Alors voici quelques petits morceaux que je ne voulais pas voir aspirés dans le grand broyeur de la page facebook.

***

Je ne vous l'avais pas montré ici, hein? Le montage réalisé pendant la rédaction du premier jet d'Averia 5. Un an d'écriture en 180quelques photos.




***

Et ici, le gâteau que Copine a confectionné en l'honneur de mon premier chèque de droit d'auteur.

Délicieux!


***

Une annonce trouvée sur kijiji.

Comme m'a dit un ami, tu sais que tu as réussi quand des gens demandent à d'autres de voler ton oeuvre dans une librairie ;)

6 commentaires:

  1. Le gars sur la vidéo... il a souvent l'air confus. Est-ce qu'on devrait s'inquiéter, tu crois ?
    HAHAHA
    J'adore ton humour. :D

    RépondreSupprimer
  2. P.S. Comme dirait l'autre, les billets se suivent mais ne se ressemblent pas. hihi

    RépondreSupprimer
  3. Un rien me plonge dans la confusion la plus totale!

    RépondreSupprimer
  4. Les sourires prennent des mois à s'afficher dans le court montage, mais ils viennent. Je suis rassurée sur ton état mental, tiens. Et franchement, un lecteur qui a un besoin urgent de ton bouquin dans les deux jours, wow, c'est impressionnant! Vivement la gloire et la célébrité.

    RépondreSupprimer
  5. Tes billets permettent de partager des petites tranches de vie avec nous et tu ajoutes une pointe d'humour en plus. On se sent VIP, ici. J'ai hâte de lire ça, ce tome 5!

    Hmm... Tranches, pointe, ça donne faim en slice! :)

    RépondreSupprimer
  6. @Hélène
    Le bouquin dans les deux jours, c'était pour l'envoyer à quelqu'un avant son départ. Voilà, tout s'explique! (l'auteur est allé au fond des choses ;) )

    @Stephy
    Tranches, pointes, slice... Je vais me découper un petit morceau d'A5, tiens ;)

    RépondreSupprimer